Vous souhaitez être rappelé ? Renseignez votre numéro de téléphone.
26, route de la Chapelle - OLMET 15800 VIC-SUR-CERE | 04 71 47 51 81
Le foyer de vie Louradou à Vézac (15)

Le foyer de vie Louradou à Vézac (15)

L’association ACAP ouvrira en septembre 2019

un foyer de vie de 40 places pour personne en situation de handicap psychique ou troubles associées. Ce nouvel établissement s’inscrit dans la logique de parcours au sein de notre association mais permet aussi à contrario d’accueillir des personnes n’étant pas en capacité de travailler mais désirant avoir une intégration sociale avec un accompagnement en adéquation aux diverses problématiques individuelles.

Foyer de vie Louradou
Louradou
15130 VÉZAC
Itinéraire

Une philosophie
qui a déterminé une implantation

L’association œuvre et a posé comme postulat de poursuivre l’intégration des personnes dans la ‘’cité’’.

A cet effet, elle a recherché la proximité avec Aurillac, chef-lieu du département où l’ensemble des services, qu’ils soit économique, culturel, ludique, médical, logistique, sont existant et facilement utilisables.

La commune de Vezac permet, au regard de sa proximité avec Aurillac, avec les transports existant et la distance de répondre à notre attente.

En plus, elle nous a proposé d’intégrer un projet outre visant l’intégration sociale mais aussi intergénérationnel qu’elle mettait en place avec la cité des ainés mais aussi l’ensemble de la commune.

L’implantation au centre-ville et proche des commerces, du pôle médical et des transports nous ont convaincu du bien-fondé de cette implantation à VÉZAC.

Ce projet architectural a été conçu pour diminuer l’impact du collectif sur la personne et pour construire une identité d’accompagnement en fonction des groupes qui seront constitués.

Nous trouvons 3 lieux d’hébergement avec des chambres de 25 m² avec les commodités, salon et coin repas. L’un de ces bâtiments comportent 6 studios (avec cuisine intégrée) permettant aux personnes de vivre en plus grande autonomie tout en disposant d’un cadre sécurisant et d’un accompagnement de proximité.

Ces trois bâtiments sont reliés à un ilot central où nous retrouvons des bureaux administratifs, médicaux et des pièces dédiées à des activités en interne dont une pièce de balnéothérapie.

Enfin la dernière aile près du parking est dédiée à la logistique de l’établissement

Consultez les plans du projet

Philosophiquement tourné vers l’ouverture sur l’extérieur, l’implantation de l’établissement a été la première réponse.

Elle s’appuie sur la notion de prise en charge globale où une équipe pluridisciplinaire est construite pour accompagner dans ses différentes dimensions la personne, en ayant chacun un rôle, une ou des compétences et où le fonctionnement est centré sur la personne.

Notre fonctionnement vise une approche par unité afin d’accompagner au plus près les personnes, permettre une réponse adaptée.

L’accompagnement peut être défini par :

  • Une notion de proximité et de présence, être à côté, on est avec, de soutien.
  • Une notion de participation active de l’intéressé, on l’accompagne dans sa voie, celle qu’il s’est lui-même tracée,
  • Une idée de mouvement, l’autre est en reconstruction
  • Une notion d’individualisation, chaque personne est différente, chaque situation est unique 
  • Une idée de passage, de temps limité, de moment partagé mais de séparation après évaluation du chemin parcouru (dans le sens d’acquisition d’autonomie).
L'équipe du Foyer de vie a pour vocation à remplir ce rôle de médiateur en stimulant en permanence la personne accueillie. Elle l’aidera à prendre en compte et gérer les actes de sa vie quotidienne tout en veillant à préserver la "prise directe" avec le monde extérieur en multipliant les possibilités de contact tout en utilisant les compétences ‘’des pairs’’ en termes d’étape.

En tant que médiateur, l’accompagnant doit poser les problématiques, faire prendre conscience de la situation (des difficultés), protéger de soi-même et des autres en retour.

  • C’est construire un parcours (une progression en termes de technique éducative) dans les différents domaines de compétence qui favorise le lien social.
  • C’est valoriser les connaissances, les capacités pour faire progresser.
  • Ce n’est pas faire « à la place » mais faire « avec ».
  • La confiance est matrice de l’action par la construction d’une relation.
  • C’est observer pour prévenir, réguler, soutenir.

Cette équipe pluridisciplinaire est composé : 

  • d’une directrice de l’établissement,
  • d’une équipe d’encadrants (éducateur spécialisé, moniteur-éducateur, de personne ayant le diplôme d’état d’accompagnement à la vie sociale).

En plus de l’équipe médico-social, une équipe de soin composé :

  • d’un médecin psychiatre,
  • d’une psychologue
  • et d’une infirmière complète le dispositif d’accompagnement.

Enfin des personnels comme des maitresses de maison, des surveillants de nuit ou du personnel de secrétariat renforcent cet accompagnement.

En plus, il est prévu dans le budget des interventions ponctuelles de personnes qualifiées pour étayer notre accompagnement.